Batterie HP HSTNN-Q06C

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

HP présente un nouvel ultrabook convertible de 15 pouces incrit dans la gamme Envy, le HP Envy x360 15-cn0003nf. La mise à jour signe notamment l’arrivée dans cette série d’un écran 4K IPS micro-bords pour plonger littéralement dans l’image. Derrière un châssis argenté et raffiné, il installe une base multimédia qui a de l’ampleur : Quad Core i7 Kaby Lake Refresh, 16 Go de mémoire vive, SSD NVMe de 512 Go et GeForce MX150 4 Go dédiés. Au rayon commodité, on retrouve le clavier rétro-éclairé avec pavé numérique, une autonomie correcte, Batterie HP Probook 430 G5 un stylet actif et l’arrivée d’un lecteur biométrique. Il est affiché à un peu plus de 1600 euros (code TRAD07HP18).

HP reste fidèle au design aperçu sur ses derniers Envy x360 15-bp et Spectre x360 15-ch, à savoir des surfaces lisses et mates, un châssis structuré aux arrêtes saillantes et l’arrière de la base en pointe. Ici, le couvercle est recouvert d’aluminium pour servir la robustesse et les finitions sont soignées ailleurs pour une qualité perçue satisfaisante. L’ultrabook hérite d’une esthétique entièrement argentée réveillée uniquement par de petits détails chromés au niveau du logo, des charnières et du pavé tactile. HP annonce également un motif façon acier Damascus sur l’arrière de la base (très discret) pour ajouter un peu de caractère à la machine, de même qu’un dessin géométrique des grilles haut-parleur au dessus du clavier.

48Wh Batterie pour HP ProBook 430 G5

Ses mensurations sont quasi inchangées si ce n’est la profondeur qui gagne 2 mm et l’épaisseur ramenée à 18,9 mm. Le poids se rapproche quant à lui des 2 kg mais c’est sûrement du à l’absence de disque dur dans cette configuration.

Parlons d’abord performances. Batterie HP RR03 Capable d’élever l’ultrabook au rang de machine polyvalente (Quad Core i5-7300HQ), le processeur de dernière génération (8ème) Quad Core i7 Kaby Lake Refresh basse consommation ne manque pas de ressources. Grâce à lui et aux 16 Go de mémoire vive qui l’épaulent, il survole largement l’usage courant (navigation Internet, pack Office, lecture vidéo) et profite d’un grand rayon d’action pour des missions plus exigeantes (Photoshop poussé, montage vidéo). Pour ne rien gâcher, la RAM généreuse assure un environnement fluide en multitâche, même si vous multipliez les applications actives et/ou les onglets sur le web.

Autre élément valorisant de cette configuration, l’écran 4K IPS est mis en valeur par des micro-bordures engageant dans un niveau d’immersion bluffant. D’autant que sa définition UHD (3840 x 2160 pixels) délivre une image des plus nettes en toutes circonstances, que vous cherchiez à moduler l’affichage (fenêtres juxtaposées), à grossir les caractères ou à visionner du contenu en Très Haute Définition. D’autre part, la dalle IPS fait un joli travail pour ouvrir les angles de vision et reproduire des couleurs fidèles tandis que le traitement brillant (tactile oblige) ravive les couleurs mais a tendance à provoquer des reflets en environnement lumineux. Un stylet actif est fourni avec ce modèle.

La GeForce MX150 prend en charge le traitement graphique. Dans ce cas précis, cette solution dédiée se destine essentiellement à seconder le processeur dans le calcul graphique imposé par certains logiciels de traitement de l’image. Pour le jeu, c’est une autre histoire. Légèrement plus puissante qu’une GeForce 950MX, elle se destine à des joueurs occasionnels peu préoccupés par les détails. Batterie HP HSTNN-Q06C Le jeu en 4K n’est clairement pas envisageable et cela va se limiter aux titres peu gourmands et/ou anciens en Full HD (1920 x 1080 px). Pour les dernières sorties, il faudra immanquablement abaisser la définition de l’écran (1366 x 768 px) pour préserver la fluidité.

Le stockage va également jouer sa part dans les performances sur cet HP Envy x360 15-cn0003nf avec son SSD dédié de 512 Go. Installé sur l’interface NVMe PCIexpress, il affiche des débits en lecture/écriture plus rapides que sur la norme SATA. A savoir que ce léger gain ne se répercute pas forcément lors de l’usage courant mais plus sur des tâches exigeantes comme le jeu. Par ailleurs, l’emploi d’un SSD est bénéfique pour la réactivité globale de Windows, l’exécution des programmes/jeux et le transfert de données, qui vont se révéler bien plus prompts. Sans compter que le SSD est aussi globalement plus économe en énergie, robuste et silencieux qu’un disque dur standard. Et puis, sa capacité n’a pas à rougir face au disque dur mécanique et offre de quoi archiver une importante partie de votre ludothèque.

Un peu plus épais que son pendant chez Spectre, Batterie HP 856301-2C1 le HP Envy x360 15-cn0003nf peut accueillir une connectique plus variée. On recense une sortie HDMI 2.0, un lecteur de carte SD et trois ports USB 3.1 donc un USB Type-C (Gen1, support vidéo DP 1.2). Les modules sans fil récents Wifi AC et Bluetooth 4.2 sont également au menu ainsi qu’un lecteur d’empreintes digitales qui fait son grand retour sur cette nouvelle édition. Celui-ci permet de s’authentifier rapidement à Windows.

HP n’accompagne pas cette mise à jour hardware d’une refonte esthétique. Le HP Pavilion 14-ce0002nf ressemble à s’y méprendre à ses prédécesseurs (14-bf et 14-bk). Le design se veut toujours élégant et discret et l’esthétique joue sur un ton plus foncé (gris) sur le couvercle et sur un logo central chromé qui domine une base argentée lisse et mate. A savoir que le dos du couvercle est recouvert de métal pour plus de robustesse mais que le reste de la coque est composé de polycarbonate/plastique. La silhouette est par ailleurs un peu plus angulaire avec des arrêtes saillantes et la charnière centrale a été légèrement redessinée. Celle-ci va toujours surélever le clavier à l’ouverture du couvercle pour pour le confort de frappe et une bonne circulation de l’air en dessous, un bon point.

Les touches du clavier sont rétro-éclairées de blanc pour mettre en lumière la frappe. C’est très utile pour travailler dans tous les environnements, même les plus sombres.

On observe que les bordures de part et d’autre de l’écran ont été affinées, ce qui sous-entend un encombrement moins important. L’épaisseur a gagné elle aussi quelques millimètres (17,9 mm) et le poids quelques grammes (1,69 kg) mais ces mensurations restent dans la moyenne de la catégorie des ultrabook 14 pouces.

HP anime son ultrabook d’un processeur de dernière génération (8ème) Quad Core i5 Kaby Lake Refresh basse consommation qui fait un bond substantiel en terme de performances par rapport au prédécesseur Dual Core i5-7200U. Grâce à lui et aux 8 Go de mémoire vive qui le secondent, Batterie HP Probook 440 G5 l’ultrabook survole largement l’usage courant (navigation Internet, pack Office, lecture vidéo) et profite d’un bon rayon d’action pour quelques missions plus exigeantes (Photoshop, montage léger). Par ailleurs, la RAM assure un environnement fluide en multitâche, même si vous multipliez les applications actives et/ou les onglets sur le web.

La partie graphique est confiée à la GeForce MX130, une carte dédiée récente placée sur le milieu de gamme. Elle succède à la GeForce 940MX avec des performances comparables et se destine donc à des joueurs très occasionnels peu préoccupés par les détails. La GeForce MX130 ne permet pas de jouer convenablement en Full HD, si ce n’est à des titres très peu exigeants, mais pourra lancer la majorité des jeux du marché en définition standard (1366 x 768 pixels), moyennant des adaptations sur le niveau de détails sous les opus un peu gourmands.

L’immersion est de mise avec l’écran de 14 pouces basé sur une dalle IPS micro-bords aux bordures latérales de quelques millimètres. Il arbore une définition dense Full HD (1920 x 1080 px) qui offre toute la latitude pour profiter de vos contenus en Haute Définition et pour moduler l’affichage des fenêtres à l’écran. Le confort est au rendez-vous grâce à des angles de vision larges (IPS), un spectre colorimétrique respecté et une surface antireflets qui contre les réfléchissements en environnement lumineux.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »